Philippe Geluck

Peintre, humoriste, chroniqueur, officier des Arts et des Lettres,…
On ne présente plus Philippe Geluck, devenu un incontournable du paysage francophone.
Et son célèbre Chat est devenu un véritable porte-parole de l’absurdité du monde.

À 16 ans, déjà, Philippe Geluck publiait son premier dessin. Deux ans plus tard, il expose des aquarelles et des dessins à l’encre de chine, déjà emprunts de cet humour atypique.
Son style simple et efficace est un parfait écrin pour son Chat, qui apparait officiellement en 1983 dans le journal « Le Soir ». Depuis, le Chat a fait du chemin : plus d’une dizaine de millions d’albums vendus dans le monde depuis sa création.

L’art de Philippe Geluck déclenche rire et réflexion. Que ce soit en titillant la perception de l’art moderne et de ses artistes célèbres, ou en s’inspirant de l’actualité, son œuvre est à la fois multiculturelle et multigénérationnelle.
Ses toiles et ses sculptures s’exposent dans les galeries et, notamment, à la BRAFA.
Ses créations en trois dimensions témoignent de sa maitrise à détourner des chefs d’œuvre et se déclinent en résine ou en bronze.

Image illustrant l’article

Image illustrant l’article

Image illustrant l’article

Image illustrant l’article

Image illustrant l’article

Image illustrant l’article