François Canart

Fin 2009, j’ai poussé la porte de l’atelier de Jean-Nicolas Craps à l’école d’art d’Uccle.
Le Virus s’est vite installé… La matière noire et froide, le bruit des machines, la tôle qui prend forme, la chaleur de la flamme, la fusion du métal, l’odeur… c’est magique !
De nombreux voyages en Afrique de l’Ouest m’ont inspiré pour les formes. L’acier Corten apporte la patine et la protection qui convient pour des sculptures dans la nature.
Œuvres originales sorties d’influences diverses.
François est le reflet des diversités culturelles et des rencontres effectuées durant ses périples Africains.
Œuvres originales à voir et à revoir, au fil du temps.
Elles se partagent au gré de vos humeurs et vous emmènent dans les dédales de votre imagination.

— Benoit Cordy

À hauteur d’homme ou monumentales, usinées par le temps et le temps éphémère, les sculptures de François vous interrogent sur votre capacité à les rencontrer.
Pour moi, ce sont des entités, tantôt Occidentales, tantôt empreintes d’Africanité.
Une présence authentique.

— Mufuki, artiste peintre

Image illustrant l’article

Image illustrant l’article

Image illustrant l’article

Image illustrant l’article