Werner Bitzigeio

Ma création artistique doit donner l’impression d’être un phénomène totalement naturel dont l’approche permet au spectateur de ressentir des sentiments et des émotions qui le mèneront peut-être à s’enthousiasmer.
Laisser au paysage sa transparence floue, laisser la sculpture soumise s’intégrer silencieusement et mystérieusement à la sphère naturelle environnante, comprend qu’elle est elle-même le lieu, ce sont les critères concrets selon lesquels je donne vie à ma réalité.

Le réel se différencie entre autre dans une continuité temporelle à laquelle chaque matériau qu’il soit naturel ou synthétique prête vie en un cycle lui étant propre. Le temps va imprimer sa marque à la sculpture. Le temps va aussi s’exprimer dans la sculpture pour donner sa justification à cette continuité. Il ira même jusqu’à laisser sa trace en tant que créateur sur cette sculpture, il la transformera à tel point que le modèle de cette sculpture que j’ai conçu, dans mon propre esprit, finira de nouveau et inexorablement par s’intégrer par l’analogie en un style universel à un concept global de la pérennité.

Photo illustrant l’article

Photo illustrant l’article

Photo illustrant l’article

Photo illustrant l’article