Damien Moreau

L’œuvre d’art fait naître des émotions lorsqu’elle vous transporte dans un autre monde, un autre temps, lorsqu’elle vous immerge.

La sculpture monumentale vous immerge physiquement, vous êtes réellement dans la sculpture, dans ses formes, entourés de sa matière.

La forme de la sculpture doit être simple, la plus simple possible – ce qui est horriblement compliqué – et composée de lignes épurées, le plus lisible possible.

La ligne courbe est plus chaleureuse que la droite et plus variée : elle accélère, décélère. Ces lignes doivent entourer des plans et des volumes nets, sans fioriture. La matière doit se déployer dans toute sa beauté brute, sans artifice.

La sculpture doit être proportionné à l’espace qui l’entoure : un jardin, une pièce d’eau, un intérieur : c’est tout l’espace qui est sculptural et pas seulement la sculpture.

La sculpture doit être chaleureuse, mais contemplative. Elle abolit le temps, rend l’espace sensible et fait décoller.

Photo illustrant l’article

Photo illustrant l’article

Photo illustrant l’article